Le Taekwondo

TAE KWON DO

La voie du pied et du poing.

De nombreux textes et explications circulent sur l’origine du Tae Kwon Do. Bien qu’il existe une version “officielle”, il est difficile, voir impossible d’en connaitre tous les secrets. Avant de devenir un art martial mondialement reconnu et un sport de combat olympique, le Tae Kwon Do a été approché par des hommes sombres, par des politiques ambitieux mais aussi par de grands hommes, des arts martialistes de génie qui ont réussi à faire du Tae Kwon Do un art martial redoutable, une science.

Voici les grandes lignes de l’histoire du Taekwondo.

Tout commença en 1944.

Après avoir étudié le Tang Soo Do et le Karaté au Japon, Maître Lee Won Kuk rentra en Corée et créa son école, Chung Do Kwan. Ce fut le premier Kwan.

Obligé de quitter la Corée après sa sortie de prison en 1950 (refusant le poste de Ministre de l’Intérieur, Maître Lee Won Kuk a été arrêté et accusé par le gouvernement d’être le chef d’un groupe d’assassins de l’ombre. Sa femme, sa famille et ses élèves ont été torturés et lynchés par les autorités gouvernementales.), il fut bouleversé d’apprendre que certains de ses proches élèves avaient créé leurs propres Kwan (Ji Do Kwan, Moo Duk Kwan …).

Après quelques années, ces mêmes élèves comprirent qu’une unité était nécessaire au développement et à la survie de leur art. Dans un but de cohésion et de cohérence, les différents responsables des principaux Kwans se réunirent le 11 avril 1955 sous la direction du Général Choi Hong Hi (Père du Taekwon-Do ITF) afin de trouver un nom commun.

Le mot TAE KWON DO était né.

Nous pourrions vous en parler davantage, mais il nous semble important que chaque pratiquant mène ses propres recherches afin de mieux comprendre le sens de son art. Nous sommes bien sûr ouvert pour répondre à toutes vos questions.